L'horlogerie est une des industries qui a permis la rencontre Est-Ouest. La Suisse en particulier fait partie des premières nations à avoir produit des mécaniques destinées au Céleste Empire. 

Pendule de table Art déco, marque Sandoz, made in Switzerland, années 1920

Portrait du gouverneur de Canton Ruilin 瑞麟, gravure de G. Lafosse d'après une photographie, Chine, vers 1860

Il s'agit d'un des personnages les plus importants de l'Empire à la sortie des guerres de l'opium - le gouverneur en charge de la question occidentale dans le sud de la Chine. Un petit détail ne doit pas nous échapper, on remarque une pochette en soie brodée suspendue au côté de sa ceinture: un accessoire indispensable qui contenait une montre gousset de facture européenne, probablement une montre suisse... Du coup, il est possible d'en déduire que c'est justement sa montre que Ruilin tient ostensiblement dans sa main gauche, insigne de son pouvoir.

Réveil chinois, made in China, marque au cerf, années 1980

Réveil matin à motif de hibou dans la forêt, les yeux balaient de gauche à droite pour marquer les secondes, sans marque, made in China, Shanghai, années 1980

Réveil matin, made in China, Shanghai, marque du diamant éclatant, années 1980

Pendulette avec réveil, marque Big Ben, made in Scotland, années 1960

Réveil avec calendrier sur fond de héros de la révolution, made in China, années 1980

Calendrier perpétuel manuel, Allemagne ou Suisse, années 1980

Réveil logé dans un phare de voiture, marque du coq brillant, made in China, époque contemporaine

Réveil à la belle chinoise, Made in Hamburg, Germany, époque contemporaine

Réveil, Vedette, Made in France, années 1960

Voici la description qui figure au dos de la carte et retranscrite à l'identique: The Water Clock of the Kung Pak Tower, Canton - most ancient, authentic, celebrated and sacred relics of Kwong Tung Province, about 2100 years old.

Carte postale colorisée représentant l'horloge à eau de la Kung Pak Tower de Canton, Chine, 1900 environ

This time keeper, erected on the top story of the North Worshipping Tower, in the Han dynasty (BC 206), was the invention of a well-known General, named Chin Tau, who was proclaimed "King of the South". It consists of four large brass pots, named after the Sun, the Moon, the Star and the Planet. At the bottom of each pot, there is a little whole, through which the water trickles in drops one after the other, and to a well said to be hidden underneath the Planet, from which the ooze ends. It was so designed that there need no supply of water by any human hand but by a natural source of another well leading to the Sun. - The reading gauge, which bears letters of the 12 hours, (each divided into 8 parts of quarters), begins to pop up from inside "The Planet"at the fourth hour of Mau (i.e. at dawn of day), according to the proportion of water that the latter receives, and it drops down again when the water has finished a days trickling. The North Worshipping Tower was built by Chin Tau, for the prupose of paying respect to the Emperor in the North every morning.

Cadran de montre de la marque Railway Timekeeper W. M. C., apparemment fait pour le marché chinois puisque on peut y lire 瑞士制造 - soit Swiss Made, d'une écriture un peu gauche, Suisse, première moitié du XXe siècle